FAQ marketing digital & marketing d'influence - FAQ - Trust Beauty

FAQ

Le marketing digital : qu’est-ce que c’est ?

Notre Foire Aux Questions (FAQ) a pour objectif de répondre aux questions que vous pourriez vous poser sur le marketing digital, et plus précisément sur le marketing d’influence. Nos réponses englobent l’ensemble des sujets qui peuvent vous préoccuper lors de la conception d’une stratégie de marketing digital. Bonne lecture !

Quels sont les différents types de marketing ?

Quel que soit le type de marketing privilégié par une entreprise, les objectifs restent les mêmes : vendre un service ou un produit, trouver des prospects, fidéliser sa clientèle. Plusieurs typologies de marketing sont possibles :

Le marketing stratégique : Avant de lancer un produit ou un service, il est essentiel de déterminer les objectifs généraux de marketing. Pour cela, il faut effectuer différentes analyses et évaluations spécifiques afin de récupérer certaines données :
– Identifier les cibles (personas) auprès desquelles communiquer,
– Analyser le marché et la concurrence (potentiel et opportunités de vente du produit),
– Analyser l’environnement de l’entreprise.
Les résultats permettent de fixer les objectifs futurs spécifiques – mesurables, atteignables, réalisables et temporels (SMART) – et le plan d’actions.

Le marketing opérationnel met en place concrètement les différents points identifiés au préalable par le marketing stratégique. Ainsi, c’est une décision à court terme car pour être efficace, il doit se renouveler continuellement. Il se segmente en 4 points clés (4P) aussi nommés marketing mix : le produit (caractéristiques, design), le prix (de pénétration, d’écrémage…), la place (quel canal de distribution ?), la promotion (quel support de communication à destination de la cible ?).

Le marketing d’influence a pour objectif de communiquer sur un produit de manière plus humaine et authentique. Pour ce faire, l’identification d’influenceurs adaptés à votre cible permet de valoriser votre image de marque. Les “bons” influenceurs ont une communauté ciblée et variée avec des taux d’engagement généralement élevés. Pour trouver celles et ceux qui vous correspondent, il faut effectuer une analyse précise basée sur plusieurs métriques :
-Le secteur ciblé (mode, cosmétique, lifestyle, sport, environnement, écologie…),
-La taille de la communauté,
-Le sociotype,
-La plateforme utilisée (Youtube, Facebook, Twitter, Instagram…),
-L’audience (le reach en chiffres),
-Le taux d’engagement (likes, commentaires et partages),
-La relevance (créativité, originalité, pertinence des contenus, expertise…),
-La fréquence (régularité dans la publication des contenus).

Le marketing direct utilise tous les outils possibles pour se mettre en relation directement avec la cible (Téléphone, emailing, internet, sms, réseaux sociaux) et optimiser la vente du produit.

Le marketing d’influence et les décisions d’achat ?

Pour déclencher l’acte d’achat d’une personne, le marketing d’influence est un bon levier. Généralement, le consommateur achète sans se rendre compte qu’il est influencé. Pour convaincre d’acheter, quelques techniques d’influence peuvent -être mises en place :

–Jouer sur les émotions : le fait d’acheter est souvent guidé par une envie, donc une émotion qui donne du plaisir. Si le marketer “met en scène” le produit de sorte à ce que cela crée de l’émotion positive, il produira du désir chez le consommateur.

–Créer un sentiment d’urgence est souvent utilisé par le marketing d’influence. Acheter vite le produit pour éviter de passer à côté de l’offre diminue l’anxiété…

–Créer la question du doute à travers un choix à effectuer. Passez au-dessus de vos croyances et habitudes d’achat pour découvrir quelque chose de nouveau !

–Utiliser un macro-influenceur pour promouvoir une marque. En achetant un de ses produits, le consommateur s’identifie à l’ambassadeur de cette marque. Les micro et nano influenceurs peuvent aussi jouer ce rôle d’ambassadeur s’ils ont suffisamment d’influence sur leur communauté ou s’ils sont experts dans le secteur de la marque.

–Capter l’attention en pointant sur des désirs inconscients augmente l’intérêt du consommateur. Pour cela, le représentant de la marque sort des modèles morphologiques ordinaires (mannequin, acteurs et actrices).

–Utiliser la notion de rareté d’un produit pousse à le désirer rapidement. Vendre en quantité ou en séries limitées ou dans un laps de temps donné pousse à l’achat.

–Rendre le produit exclusif et prestigieux influence les consommateurs à le vouloir pour sortir de la norme.

Pourquoi le marketing digital est-il important ?

A l’ère du digital, tous nos modes de fonctionnement ont évolué et en particulier, le marketing digital. Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) ont profondément modifié nos modes de vie (travail, formation, relations interpersonnelles, méthodes de communication…). En effet, que ce soit dans le cadre privé ou professionnel, nous sommes tous continuellement connectés à nos smartphones, tablettes, ordinateurs…

Pour ces raisons, les entreprises se doivent de suivre cette révolution en adaptant leurs différentes stratégies que ce soit pour le marketing ou pour la communication. Dans ce cadre, le marketing traditionnel perd peu à peu du terrain au profit du marketing digital qui devient incontournable aux PME. Les réseaux sociaux permettent de visualiser les attentes des consommateurs, de rivaliser avec la concurrence et de gagner en visibilité aux yeux des clients et prospects.

En ce sens, la stratégie digitale est totalement dépendante de la stratégie générale d’une entreprise car elle répond à des attentes spécifiques : innovation technologique, organisation interne, évolution stratégique, besoin consommateur… De plus, le marketing digital a plusieurs avantages non négligeables pour une entreprise car il contribue à créer une véritable relation avec les clients. En anticipant leurs besoins et leurs attentes, il est possible de mesurer les actions d’une entreprise sur le web et d’adapter la stratégie digitale aux résultats obtenus. Ces contenus digitaux diffusés via les réseaux sociaux ont souvent plus d’impact que les messages émis via la publicité ou autres supports traditionnels. Les consommateurs actuels sont des utilisateurs des médias digitaux et il s’agit pour les entreprises de ne pas l’oublier si elles souhaitent conserver leur clientèle tout en renforçant leur image de marque …

Pourquoi utiliser le marketing d’influence ?

Aujourd’hui, les consommateurs ont besoin d’authenticité. Ils préfèrent se renseigner avant d’effectuer un achat et les réseaux sociaux sont des outils bien utiles pour le faire. Sur Facebook, Twitter, Instagram… l’influenceur parle “directement” à sa communauté : il interagit avec eux, répond aux commentaires et parfois, réalise un contenu pour répondre à une demande. Ainsi, ces contenus sont spécialement dédiés aux abonnés : il donne son avis, il conseille, il montre et explore un sujet via des vidéos, des photos et des contenus créatifs et originaux. Mais c’est surtout leur expertise dans un domaine précis qui est appréciée par les internautes. En agissant ainsi, l’influenceur acquiert peu à peu la confiance de sa communauté et devient un leader d’opinion.

En utilisant le marketing d’influence, vous permettez à une influenceuse de donner librement son avis sur votre produit ou marque… et d’agir ainsi sur vos clients et prospects. Un contenu bien réalisé permet d’améliorer votre image de marque auprès d’une audience qualifiée. Si la communication est réussie, vous bénéficierez des retours (ROI), ce qui permettra à votre marque de gagner en notoriété. Ces collaborations avec divers influenceurs – ou leader d’opinions – facilitent aussi la croissance de votre taux d’engagement (cela favorise les interactions avec les internautes).

Comment définir une cible marketing ?

Pour définir une cible marketing, et l’affiner jusqu’à atteindre le “client idéal”, demandez-vous à qui votre produit peut-il servir ? Cette question vous aidera à définir un persona selon plusieurs critères :

-Le sexe,
-L’âge,
-La catégorie socio-professionnelle,
-Son environnement,
-Sa situation familiale,
-Ses valeurs et engagements,
-Ses besoins,
-Ses codes et motivations,
-Ses habitudes de consommation…

Vous pouvez approfondir votre enquête avec d’autres questions, soit beaucoup plus pointues ou plus ouvertes, ce qui permet d’obtenir des réponses libres et complètes. Il ne faut pas rester dans un univers purement commercial mais essayer d’avoir des questions plus “friendly”, ce qui permet de donner du relief à votre persona. Ces données seront toujours utiles pour mieux connaître les personnes qui s’intéressent à votre marque ou à votre secteur. Vous pouvez réaliser ces sondages en interne ou via des plateformes digitales.

Cet échantillon de personnes ou panel consommateurs définit les habitudes de consommation de vos prospects. En identifiant l’univers de vos consommateurs par des faits, vous pourrez vous adresser à la bonne personne dans toutes vos communications (réseaux sociaux, blog, e-mailing…).

Ce panel permet aussi de faire évoluer vos produits et services jusqu’à ce qu’ils correspondent aux attentes des clients. En étudiant aussi le profil des clients de vos concurrents, vous pourrez affiner votre cible marketing.

Quels sont les facteurs qui influencent le comportement du consommateur ?

Les raisons qui influencent le comportement des consommateurs sont multifactorielles:

–Les facteurs culturels sont à prendre en compte car ils jouent un rôle prépondérant dans le choix des achats de produits. Dans chaque société, la classe sociale ainsi que la culture définissent le comportement des consommateurs selon les différents groupes, les régions et les pays,

-Les sous-cultures ont aussi un rôle à jouer (religions, nationalités, régions géographiques…),

-Chaque classe sociale a des besoins de consommation qui sont similaires. Elle est déterminée par la richesse, l’éducation, la profession… Les facteurs sociaux influencent aussi ces habitudes de consommation : famille, rôle, statut…

-Les groupes de référence constituent l’attitude d’une personne. L’impact varie selon le leader (influenceurs sur les réseaux sociaux ou personne influente par ses compétences ou caractéristiques particulières).

-La famille (mode de vie des consommateurs), l’âge, le rôle et statut dans la vie quotidienne (poste occupé…),

–La personnalité et les facteurs psychologiques (motivation, perception, croyances et attitudes…).

A noter qu’aujourd’hui, les consommateurs sont de plus en plus exigeants : ils ne veulent plus acheter pour acheter. Ils veulent aussi que leur achat soit en lien avec leurs valeurs profondes telles que la composition et la démarche de fabrication du produit, sa conception en lien avec des valeurs écologiques et environnementales, le mode de production… Le digital aide à lancer un produit mais aussi à le concevoir. Dans cet esprit, Trustbeauty entre parfaitement dans cette dynamique en interrogeant les consommateurs via des tests produits. Ses outils, basés sur l’IA, aident les marques à concevoir leurs produits pour des cibles spécifiques.