Les 6 bonnes pratiques d’un emailing performant avec de nouveaux optins - Trust Beauty
Vous avez récolté des optins, c’est à dire des adresses mail de personnes qui veulent être tenues informées des nouveautés et promotions de votre marque ?

Félicitations, le canal de l’emailing transactionnel est l’un des plus puissant pour développer les ventes de vos produits !

Votre base de données étant agrémentée par ces nouvelles informations, nous allons voir comment les utiliser de la meilleure façon afin de développer vos ventes et créer du lien avec votre communauté. 

1 – L’emailing : un levier puissant pour les ventes

Tout d’abord il faut savoir que l’emailing est un des leviers les plus performants en terme de taux de conversion, soit le ratio du pourcentage de ventes réalisées ou plus simplement d’action (ex: remplir un formulaire, télécharger un guide etc.) rapporté au nombre de personnes touchées par la campagne concernée.

Ce taux est proche de 4,30% comme vous pouvez le voir sur le graphique

Taux de conversion par source de trafic 2018 – (Src – Smartinsight)

2 – Point réglementaire : les optins, qu’est-ce que c’est ?

Qu’est-ce que les optins? « Opt-in » signifie littéralement « opter pour ».

Une base optin comporte les d’adresses email et informations diverses d’individus ayant donné leur consentement dans le dessein de recevoir des emails commerciaux. C’est une véritable opportunité pour votre marque car ces personnes vous ont invité dans leur boîte mail, pourtant surchargée : ne perdez pas cette occasion de “transformer l’essai” en renforçant l’adhésion à votre enseigne, d’animer votre communauté et de réaliser des ventes

Nous pouvons distinguer parmi ces optins : le passif et l’actif.

Lorsque votre visiteur n’a pas de réelle démarche à faire afin de consentir aux partages de ses données son rôle est dit passif. A ce moment là soit la case « J’accepte de recevoir des informations par email » est cochée par défaut sur vos formulaires, soit cela est une demande de cocher une case s’il ne souhaite pas recevoir vos emails. 

L’optin actif est simplement la situation inverse. Par défaut, la case n’est pas cochée. Ainsi l’action vient du prospect, la demande vient précisément de lui. Attention seul l’optin actif, comme c’est le cas de la collecte des emails via Trustbeauty, est conforme à la réglementation RGPD ( règlement général sur la protection des données)

3 – Une prise de contact en 2 temps

A – Premier email

L’idée de ce premier contact mail est de mêler contenu informatif et transactionnel. Cela créera un lien avec les nouveaux abonnés, afin d’éviter l’aspect trop publicitaire qui pourrait engendrer un fort taux de désabonnement.

 

1 – Personnaliser l’emailing pour les nouveaux optins

Dans la mesure du possible, nous recommandons de personnaliser votre mail aux nouveaux abonnés, notamment en s’adressant à eux par leur prénom, dans le cas où vous disposer de données complètes et enrichies, telles que vous en disposés grâce au logiciel Trust Beauty.

2 – Dans le cas de nouveaux optins : se présenter

Nous allons exposer ici les trois parties de ce premier email.

 → Présentation de la marque, des ses valeurs et de son ADN  Dans ce premier temps, l’idée est de présenter rapidement votre marque aux nouveaux et potentiels consommateurs. Partez du principe qu’ils viennent de vous découvrir. Le partage de vos valeurs et de votre ADN pourrait le faire adhérer, voire de le fidéliser sur une vision à long terme. 

Exemple : Premier email envoyé par Oh My Cream
lors d’une inscription à la newsletter
(Oh My Cream, Janvier 2020)

→ Un contenu informatif de type “le saviez-vous?” 

Par ce biais, vous pourrez vous positionner en temps qu’expert, et donc utile aux prospects, ou alors de simplement partager l’univers de la marque en indiquant les bénéfices à être abonné à votre emailing. Cela pourrait très bien intriguer votre prospect. 

Exemple : Section « Le Saviez-Vous », dans le contenu de l’email de Typology (Typology, 2020)

→ Une offre commerciale 

Cela est toujours plaisant de recevoir lors d’un premier contact emailing une offre commerciale. Cela peut-être une remise  promo, un bundle ou les frais de port offerts lors du premier achat, en fonction de votre positionnement, premium ou accessible.

Exemple : Offre commerciale de la part de Weleda lors du premier email. (Weleda, 2019)

3 – Soigner l’objet du mail pour la première utilisation des optins

Il est primordial d’accorder un soin particulier à l’objet du mail, c’est l’élément sur lequel vous devez passer le plus de temps, puisqu’il va donner à vos contacts l’envie de l’ouvrir, et donc qui sera garant du taux d’ouverture de votre emailing

L’objet doit ainsi être engageant, court et contenir un verbe d’action notamment, ou poser une question par exemple. Cet objet peut également contenir les mots-clés les plus pertinents de votre emailing. Vous pouvez aussi varier les tonalités : teasing, humour, etc, utiliser des émoticons etc.

Objet du premier email envoyé par Glossier (Glossier 2020)

4 – À ne pas négliger : le preheader

Le preheader, situé à la suite de votre objet sert à donner un avant goût de votre email.

S’il n’est pas optimisé, celui-ci affichera les premières lignes de votre email automatiquement. Ce n’est pas toujours la meilleure option afin d’attirer vos clients potentiel à ouvrir votre courrier. Il faut donc le choisir précautionneusement.  

La taille du preheader varie en fonction des différents webmails, mais nous vous conseillons de vous restreindre à 35 caractères pour être sûr qu’il s’affiche en entier. 

Preheader de l’email envoyé par Nuxe ( Nuxe, 2020)

5 – Attractivité visuelle des Call To Action

Les CTA (Call To Action) doivent être clairs et facilement identifiables, via par exemple, un bouton de couleur pour attirer l’oeil de l’internaute.

Exemple : CTA sur l’email envoyé par Glossier (Glossier, 2020)

TrustBeauty

Logiciel élaboré avec 10 millions de points de data sur les consommateurs, 400 marques de cosmétiques et 1400 influenceurs

B – Second email envoyé aux nouveaux abonnés une semaine plus tard

Vous vous êtes présenté dans le premier email et avez souhaité la bienvenue à vos nouveaux abonnés, bravo, ce second envoi est l’occasion de performer, c’est à dire de rassurer en utilisant des contenus de consommateurs notamment, en transmettant d’autres informations complémentaires, et en mettant en avant vos best sellers pour les convertir en clients.

→ Vous avez des points de vente physique ? Faites le savoir

Pour les marques ayant des boutiques physiques, c’est une bonne méthode également pour inciter le prospect à s’y rendre : Un bundle offert en parapharmacie, offre spéciale, ou, à tout le moins, communiquer sur la possibilité de trouver le produit autour de soi (store locator, ouverture de points de vente etc.).

→ Mettez en avant un produit iconique dans l’email n°2

C’est le moment de mettre en avant un ou plusieurs produits best seller de votre marque, les nouveautés seront plutôt mises en avant dans les newsletter que vous envoyez régulièrement à votre base de données. 

Exemple : Mise en avant d’un best seller (BareMinerals 2020)

→ Utilisez des UGC dans l’email numéro 2 

L’advocacy marketing est reconnue comme performante : ce sont vos utilisateurs qui font les louanges, de manière authentique, de vos produits, la communication est alors moins descendante et davantage inclusive. Parmi ces UGC, les avant/après sont les plus rassurants pour vos nouveaux abonné(e)s.

 

Exemple : Mise en avant d’un UGC : avis de testeuses pour un produit (Cinq Mondes, 2019)

Vous pourriez également inviter vos consommateurs à créer un contenu communautaire avec un petit message du type: “on partage vos plus belles photos avec le #marque”. 

Exemple : Invitation à découvrir plus d’avis sur Instagram avec un # (Caudalie, 2019)

4 – Pour aller plus loin : la segmentation de votre base de données

Quand votre base de données a une taille suffisante, et que vous avez la possibilité, la bonne pratique est de la segmenter pour envoyer aux peaux mixtes un message adapté, aux peaux matures le leur, etc. 

L’avantage de la segmentation, cela va être que les destinataires de vos emailing apprécieront votre envoi et se sentiront considérés.

Exemple : Email mettant en scène des avis enrichis où le type de peau est associé visuellement au produit (Caudalie, 2019)

5 – Concevoir un emailing “responsive”

Ce terme désigne les pratiques d’intégration HTML d’un email de façon que celui-ci s’adapte automatiquement à la taille de l’écran du terminal (ordinateur, tablette, smartphone,..) utilisé pour le consulter.

De nos jours, l’email responsive design prend de plus en plus d’importance puisque de nombreuses personnes consultent leurs emails à travers leur portable ou tablette, plutôt que sur ordinateur. 

6 – Capitaliser sur vos pratiques d’emailing grâce aux indicateurs clés

Quelques taux à suivre de près…

Taux d’ouverture

Cela représente les emails ouverts par rapport au nombre d’emails envoyés par l’entreprise. Il va dépendre en grande partie de l’objet et du nom de l’expéditeur. Nous considérons un taux d’ouverture correct à partir de 15% et au-delà.

Taux de clic

Cela correspond au nombre de liens cliqués dans vos emails par rapport au nombre d’emails envoyés. Pour l’améliorer, vous devez porter votre attention sur le design (images, visuels etc.) de vos emails et en particulier de vos call-to-action. moyenne marché et sources

Taux de désinscription

Le taux de désinscription correspond, comme le nom l’indique, au nombre de personnes qui se sont désinscrites de vos emails par rapport au nombre d’emails envoyés. Pour limiter ce taux, vous pouvez réduire la fréquence de vos emailings et tenter d’améliorer votre segmentation.

moyenne marché et sources

Taux de rebond 

C’est le nombre d’emails qui n’ont pas pu être délivrés par rapport au nombre d’emails envoyés. Cela peut être parce que l’email destinatrice est temporairement indisponible, ou tout simplement si elle n’existe pas. Afin d’éviter ceci, un nettoyage de votre base de données est recommandé, ainsi que de mettre un système de confirmationdouble optin” lors de l’inscription.

Nous vous invitons à étudier et suivre les analytics de vos newsletters pour capitaliser sur les pratiques qui ont été les plus efficaces (objet, heure d’envoi…) pour améliorer la performance. 

Une précision : même dans le cadre d’une collecte de mail volontaire de type optin, il est normal d’avoir des désabonnements, étant donné la multitude des emails reçus par les consommateurs. C’est pourquoi le 1er envoi est déterminant et doit être soigné comme nous l’avons vu précédemment, pour donner l’envie de rester abonné à la vôtre.

Ces indicateurs sont un moyen de mieux comprendre sa communauté et ses spécificités

Transformer votre marque en DNVB

Lancez votre campagne sur Trust Beauty !

A lire aussi

Pourquoi partager les contenus des influenceurs ?

Il arrive que les influenceurs postent des contenus en lien avec votre marque : un article de blog, une publication sur les réseaux sociaux,… Ce type de contenu, appelé UGC pour User Generated...

Test d’usage cosmétique : quelles modalités et comment l’utiliser quand on est une marque ?

Lors du lancement d’un produit, il est normal en tant que marque de vouloir se rassurer sur son produit final, sa bonne efficacité, son bon ciblage et la communication autour, sa bonne...
donnees quantitatives test de produit cosmetique

Savoir utiliser les données quantitatives après un test de produit cosmétique

​Après des années de préparation, vous venez d’achever une nouvelle étape clé dans le développement de votre produit : son test auprès d’un panel. Il est désormais temps de décortiquer les...

Définir sa stratégie marketing cosmétique grâce aux études quantitatives

Une étude quantitative est conçue dans le but de répondre à des questions du type “Quoi ? Qui ? Où ? Combien ?”. Elle est donc diffusée à un échantillon d’individus afin de concevoir des sondages ou...

Pourquoi partager les contenus des influenceurs ?

Il arrive que les influenceurs postent des contenus en lien avec votre marque : un article de blog, une publication sur les réseaux sociaux,… Ce...

Test d’usage cosmétique : quelles modalités et comment l’utiliser quand on est une marque ?

Lors du lancement d’un produit, il est normal en tant que marque de vouloir se rassurer sur son produit final, sa bonne efficacité, son bon ciblage...
donnees quantitatives test de produit cosmetique

Savoir utiliser les données quantitatives après un test de produit cosmétique

​Après des années de préparation, vous venez d’achever une nouvelle étape clé dans le développement de votre produit : son test auprès d’un panel....

Définir sa stratégie marketing cosmétique grâce aux études quantitatives

Une étude quantitative est conçue dans le but de répondre à des questions du type “Quoi ? Qui ? Où ? Combien ?”. Elle est donc diffusée à un...

Comment utiliser efficacement les avis consommateurs ?

Les avis clients sont indispensables de nos jours! Qu’ils soient composés d’une note, d’un certains nombres d’étoiles ou de commentaires, les avis...
Exemple Feed Instagram

Comment utiliser les contenus communautaires ?

Comment partager les contenus des influenceurs sur ses réseaux sociaux? L’utilisation des influenceurs n’existait pas il y a encore quelques années...
Concevoir un Emailing performant

Les 6 bonnes pratiques d’un emailing performant avec de nouveaux optins

Vous avez récolté des optins, c’est à dire des adresses mail de personnes qui veulent être tenues informées des nouveautés et promotions de votre...