Faites de Youtube votre profession grâce à nos conseils - Trust Beauty
Ces dernières années ont vu la naissance de nouveaux métiers grâce à la démocratisation d’internet et à l’accroissement des réseaux sociaux. 

Aujourd’hui, devenir influenceur ou encore youtubeur professionnel fait énormément rêver la jeune génération. En effet ces métiers semblent à la portée de tous. Cependant pour atteindre l’objectifs de vivre de ce qui était au départ une passion, vous devez travailler dur pour monter votre business sur le web. 

Dans cet article, nous allons voir qu’il est effectivement possible de devenir un youtubeur professionnel, tout en vous donnant les astuces pour arriver à ce qui apparaît comme le Graal pour beaucoup. Qui sait, suite à cet article vous deviendrez peut-être la nouvelle Léna Situation ou le nouveau Squeezie ?

Vivre de sa chaîne youtube : est-ce un mythe ? 

Avant de connaître les meilleures astuces et conseils afin de devenir youtubeur, il est indispensable d’aborder la possibilité et la faisabilité de faire de YouTube sa profession.

Depuis sa création en 2005, et son arrivée en France en 2009, la plateforme de partage de vidéos a su séduire de nombreux internautes. En effet, Youtube serait, selon Alexa.com, le deuxième site le plus consulté au monde, avec ses 2 milliards d’actifs d’utilisateurs actifs par mois (chiffre de mai 2019).

Il paraît donc évident que c’est une situation parfaite pour développer sa propre activité, et rencontrer le succès sur la plateforme. 

D’un point de vue extérieur, le métier qu’exercent les créateurs de contenus sur Youtube semble aisé : écrire les scénarios des vidéos, s’enregistrer à l’aide d’une caméra, faire le montage, et partager ce contenu sur Youtube et les réseaux sociaux. 

Néanmoins, pour rencontrer un certain succès, un youtubeur doit se créer des contacts, parmi d’autres youtubeurs influents dans le milieu, mais aussi auprès des marques dans le but de créer des collaborations. 

 

Les internautes voient la facilité en ce métier puisque qu’ils ne voient que les bons côtés du métier.

Et en effet, il y a de nombreux avantages à exercer ce métier. 

Il vous suffit d’une connexion internet pour travailler, et une caméra, souvent celle de son smartphone pour débuter : vous êtes libre de travailler chez vous et n’importe où.

C’est également l’occasion de faire de votre passion, votre métier. Assurément, un youtubeur a principalement un domaine de prédilection. De la beauté, à la mode, en passant par la cuisine et le gaming, tous les domaines sont présents sur le média social. 

 

Sur papier, tout le monde peut créer sa chaîne YouTube, mais en réalité rencontrer le succès, cela n’est pas donné à tous !

En faire sa profession, cela ne s’improvise pas.

Il y a des démarches à remplir, et des stratégies à mettre en place. La concurrence est très accrue sur la plateforme entre les youtubeurs, qui sont des millions. Autant dire que peu en vive réellement.  

 

Il faut garder à l’esprit que Youtube ne rémunère pas si bien que ça sur la plateforme, puisqu’un youtubeur gagne un dollar tous les 1000 vues. Néanmoins, YouTube peut vous apporter la visibilité, et ce sont les collaborations avec les marques qui rémunèrent le plus les youtubeurs professionnels. Cette visibilité vous accordera la chance de créer des projets externes à YouTube, comme la création d’un livre comme l’influenceuse EnjoyPhoenix, une marque de produits de cosmétique comme Sananas avec sa marque de rouge à lèvres Sananas Beauty, ou encore une marque de vêtements et d’accessoires sportifs comme TeamShape de Tibo Inshape. 

 Par ailleurs, le placement de produits vous permettra d’être rémunéré.e par une marque pour la création et la diffusion d’un contenu, via un brief et un contrat. Soyez cohérent.e dans les choix de partenariat que vous acceptez vis à vis de votre audience pour garder sa confiance.

A noter : les personnes se décourageant au premier obstacle ne trouveront pas leur bonheur dans ce métier exigeant. Il faut faire des efforts constants, mais aussi du temps, souvent plusieurs mois avant d’en apercevoir les résultats. Voyez ceci comme un défi. Le succès n’arrive pas du jour au lendemain sur Youtube. 

 

Il vous faudra mêler innovation, motivation, persévérance et passion afin de vivre de Youtube. 

 

 

Statut juridique pour devenir youtubeur professionnel et déclaration de ses revenus

La question se pose régulièrement autour du statut juridique et des revenus des youtubeurs professionnels. 

Il vous faut donc savoir qu’en principe, il vous est obligatoire de déclarer tous les revenus gagnés sur la plateforme, à partir du premier euro. 

Ces revenus sont également imposables, dès lors que vos revenus dépassent un certain seuil. Mais cela ne vous dispense pas en tout cas de remplir votre déclaration d’impôt annuelle, même pour un montant faible quand on débute cette activité.

A partir de la monétisation de votre chaîne YouTube, il vous sera nécessaire de créer une entreprise pour déclarer ces fameux revenus.  

Le statut juridique que vous aurez choisi aura un impact sur les taux d’imposition et les cotisations sociales. 

Le statut juridique d’auto-entrepreneur est l’un des plus adapté pour un début de carrière sur Youtube : il permet une gestion simplifiée, l’imposition sur le revenu qui vous permettra de déclarer ses revenus en même temps que celui de votre foyer fiscal, ainsi que le cumul d’une autre activité professionnel grâce à la possibilité d’être auto-entrepreneur et salarié à la fois. 

L’astuce : il est souvent avantageux de choisir le versement libératoire de l’impôt : vous pouvez consulter le site de l’administration à ce sujet.

D’autres statuts juridiques sont possibles, notamment si vous dépassez le plafond de 70 000€ de revenu maximum de l’auto-entreprenariat, comme la création de société (EURL, SASU…). 

Ainsi vous serez conforme à la loi, tout en exerçant votre métier de créateur de contenus. 

Nos conseils pour devenir un youtubeur professionnel

Avant de se lancer dans l’aventure YouTube à titre professionnel, il y a quelques étapes essentielles à suivre. 

La formation

Pour devenir Youtubeur professionnel il est nécessaire de détenir des compétences en informatique et surtout en montage vidéo puisque cela occupera une grande partie de votre temps. Pour une vidéo assez simple (sans incrustation d’image par exemple), il faut compter 2/3 heures de montage dont votre audience n’a pas forcément conscience.

Des notions de base en audiovisuel sont également requises.

La gestion de la caméra et de la prise de son ne s’improvise pas du jour au lendemain. 

Des formations peuvent être envisagé pour obtenir une qualité de vidéo optimale. Mais notre meilleur conseil est déjà de commencer par créer du contenu avec les moyens du cord (les smartphone actuels offrent une résolution son / image suffisante pour commencer). Si vous arriver à grandir en audience au fil des semaines, pensez alors à investir dans du matériel plus coûteux, car vous aurez trouvé votre créneau et validé la « preuve de concept » de votre positionnement.

 

Effectuer une veille : prendre exemple sur des Youtubeurs connus 

Il est essentiel d’observer les vidéos des youtubeurs à succès présents sur la plateforme, afin d’identifier leurs points forts, ce qui marche et qui font leur succès.

Vous découvrirez surement des techniques et des effets de montages que vous ne connaissiez pas auparavant. 

Il ne s’agit pas de copier le youtubeur connu, mais plus de vous en inspirer et de voir ce qui fonctionne le mieux avec l’audience de celui-ci.

Définir ses besoins et ses objectifs 

Vous devez être clair.e sur vos besoins et vos objectifs au préalable. 

L’improvisation est proscrite pour un contenu professionnel. La préparation de votre projet doit être maximiser avant de vous lancer dans votre activité sur YouTube. 

Dans cette réflexion, vous devez songer à ce que vous voulez clairement offrir à vos internautes en terme de type de contenus, les collaborations possibles que vous souhaitez faire, avec quelles marques et quels youtubeurs, ainsi qu’à l’image que vous voulez véhiculer auprès de votre audience. 

Ensuite vous pourrez réfléchir aux idées et sujets que vous aborderez dans vos contenus vidéos. Autant choisir un contenu qui vous passionne, pour qu’il soit authentique et sur la durée.

Le contenu doit être pertinent pour les internautes mais aussi pour le référencement. 

Afin de générer de l’argent via vos vidéos YouTube, celles-ci doivent être positionnées en tête de liste des mots-clés tapé par les utilisateurs de la plateforme. 

D’ailleurs, YouTube fonctionne de la même manière que Google, en se basant sur les mots-clés et la qualité du contenu. Il est alors essentiel d’insérer dans le titre les mots-clés pertinents et souvent demandés par les internautes, mais aussi en rapport avec le contenu de vos vidéos. 

Un autre point important à aborder dans votre réflexion concerne la détermination de votre public cible : à qui souhaitez-vous vous adresser ?

Ainsi vous pourrez établir les formes de vidéos en accord à cette cible (témoignage/storytime, tutoriels, interviews…).

Planifiez vos objectifs, mais aussi la fréquence de publication. En effet, la régularité est un point non-négligeable pour un youtubeur. Ce rythme de diffusion de vidéo doit être respecté

 

Choisir des équipements de qualités

Si vous souhaitez devenir professionnel sur YouTube, il vous faudra à coup sûr investir progressivement dans du matériel et des outils de qualité. 

La qualité de l’image, mais aussi du son, sont primordiales. Une vidéo aura beau être intéressante, si la qualité est mauvaise, l’expérience de visionnage de l’audience ne sera pas optimale, et cela ne génèrera pas de bonnes interactions. Vous risquez même de recevoir des commentaires négatifs à ce propos. 

L’équipement de base se constitue d’une caméra, d’un trépied, mais aussi d’un micro et d’une « ring light » pour la luminosité optimale. 

Un logiciel de montage vous sera nécessaire à votre activité. C’est une étape à ne pas négliger, un logiciel performant vous permettra de réaliser des montages et des effets originaux de qualité. Certains logiciels sont fournis d’office avec votre équipement ordinateur, comme IMovie sur Mac.

Cela participera à la création de votre « image » sur YouTube, et de vous démarquez de la concurrence déjà présente.

Être multitâche et organisé.e

Afin de générer des vues sur vos vidéos en ligne, il vous faudra être dynamique sur les réseaux sociaux comme Facebook, Instagram et Twitter qui vous serviront de relais de vos contenus !

Vous devrez créer de l’interaction en permanence avec votre communauté, dans le but d’accroitre votre taux d’engagement, et les encourager à vous suivre sur YouTube ainsi que vos autres réseaux sociaux pour gagner des abonnés

Il vous faudra ainsi être multitâches et puisque ce métier de youtubeur professionnel, est finalement un travail à plein temps. Vous devez donc surveiller l’évolution de votre chaîne et en analyser les résultats, permettant par la suite de mettre en place des stratégies adaptées

D’ailleurs il faut que vous soyez à l’aise avec la perméabilité de la frontière vie pro et vie perso, si vous souhaitez faire des « vlogs » notamment. A vous de fixer le cadre dans lequel vous êtes à l’aise et qui vous convient parfaitement. N’hésitez pas aussi à demander des conseils à des youtubeurs déjà un peu plus aguerris mais néanmoins abordables, à échanger avec l’équipe de la plateforme Youtube qui organise souvent des events etc.

Maintenant, vous avez toutes les clefs en main en vue de créer votre activité sur YouTube et d’en faire votre profession

 

A lire aussi

SOS : Je n’ai pas d’avis sur les produits de mon e-shop

Les avis produits sur le web contribuent à bâtir l’e-réputation d’une entreprise. Régulièrement consultés par les consommateurs avant de sortir leur portefeuille, les avis sont essentiels pour...

SOS : Les influenceurs ne parlent pas de mes produits

Le marketing d’influence est une stratégie de plus en plus prisée des entreprises, notamment pour les bons résultats qu’elle apporte. Notoriété, authenticité, fidélisation,… Faire appel à un...

Taux d’engagement : comment bien le calculer ?

On croit souvent qu’un influenceur se démarque par son nombre d’abonnés ou par le nombre de réactions à ses publications. Pourtant, ces données n’ont pas de réelle portée, et il est même facile de...

Sponsoriser des influenceurs ou leur envoyer des produits ?

Pour votre stratégie de marque, vous vous demandez sûrement s’il vaut mieux payer des influenceurs ou trouver ceux qui parleront eux-mêmes de vos produits sans être financés pour le faire. Il s’agit...
comment-bien-se-lancer-micro-influenceur-campagne-influence-marketing

Comment bien se lancer dans une campagne de micro-influence ?

Vous vous êtes décidé à vous lancer dans la micro-influence pour toucher des communautés ciblées et engagées en ligne. Mais comment réussir cette étape décisive pour votre marque ? En effet pour que...

Comment utiliser les hashtags sur Instagram ?

Ces dernières années, l’utilisation des hashtags a beaucoup diminué sur son réseau social d’origine, Twitter. Mais ce n’est pas le cas sur tous les réseaux sociaux. L’hashtag reste en effet un outil...
Data authentique cosmétique

Pourquoi avoir de la data authentique dans la cosmétique ?

Dans le cadre du développement et du lancement de produits cosmétiques, la question de la data revient de plus en plus. A quoi sert-elle ? Pour comprendre le potentiel du marché adressé ? Les...

Ces influenceuses qui ont lancé leur propre marque cosmétique

​Les influenceurs sont devenus de puissants atouts pour les marques cosmétiques. De plus en plus choisissent de les inclure dans leurs stratégies marketing afin de mieux cibler leur audience. Pour...
comment-composer-panel-consommateur-marque-cosmétique

Comment composer un panel consommateur pour les cosmétiques ?

La satisfaction des consommateurs devient de plus en plus importante pour les entreprises. Pour recueillir des données sur leurs habitudes de consommation, leurs attentes ainsi que leur besoins...
répondre à un avis ou un article négatif sur son produit

Comment gérer un avis ou un article négatif sur son produit ?

Au détour d’une page de recherche Google ou après un test de votre produit, vous avez eu la mauvaise surprise de tomber sur un avis ou un article négatif le concernant. C’est la douche froide, et...

SOS : Je n’ai pas d’avis sur les produits de mon e-shop

Les avis produits sur le web contribuent à bâtir l’e-réputation d’une entreprise. Régulièrement consultés par les consommateurs avant de sortir leur...

SOS : Les influenceurs ne parlent pas de mes produits

Le marketing d’influence est une stratégie de plus en plus prisée des entreprises, notamment pour les bons résultats qu’elle apporte. Notoriété,...

Taux d’engagement : comment bien le calculer ?

On croit souvent qu’un influenceur se démarque par son nombre d’abonnés ou par le nombre de réactions à ses publications. Pourtant, ces données...

Sponsoriser des influenceurs ou leur envoyer des produits ?

Pour votre stratégie de marque, vous vous demandez sûrement s’il vaut mieux payer des influenceurs ou trouver ceux qui parleront eux-mêmes de vos...

Comment bien se lancer dans une campagne de micro-influence ?

Vous vous êtes décidé à vous lancer dans la micro-influence pour toucher des communautés ciblées et engagées en ligne. Mais comment réussir cette...

Comment utiliser les hashtags sur Instagram ?

Ces dernières années, l’utilisation des hashtags a beaucoup diminué sur son réseau social d’origine, Twitter. Mais ce n’est pas le cas sur tous les...

Pourquoi avoir de la data authentique dans la cosmétique ?

Dans le cadre du développement et du lancement de produits cosmétiques, la question de la data revient de plus en plus. A quoi sert-elle ? Pour...

Ces influenceuses qui ont lancé leur propre marque cosmétique

​Les influenceurs sont devenus de puissants atouts pour les marques cosmétiques. De plus en plus choisissent de les inclure dans leurs stratégies...

Comment composer un panel consommateur pour les cosmétiques ?

La satisfaction des consommateurs devient de plus en plus importante pour les entreprises. Pour recueillir des données sur leurs habitudes de...

Comment gérer un avis ou un article négatif sur son produit ?

Au détour d’une page de recherche Google ou après un test de votre produit, vous avez eu la mauvaise surprise de tomber sur un avis ou un article...