Comment réaliser une page marque qui convertit ?
Les jeunes marques se demandent souvent comment faire pour créer une “page marque” qui pourra séduire à coup sûr de futur·es consommateur·rices.  Avoir un bon titre, un contenu percutant, une charte graphique originale ou de beaux visuels ne suffit plus pour construire une belle “page marque”. Il faut savoir mixer astucieusement fond et forme pour raconter pourquoi vous avez décidé de lancer votre marque sur le marché et exprimer clairement votre identité. Pas si simple… Pour vous accompagner dans cet exercice périlleux, Trustt vous livre les “Best practices”. A vous maintenant de réaliser une page marque qui saura convaincre…
taux d'engagement comment le calculer comment interpreter outils conseils

Qu’est-ce qu’une page marque ?

La “page marque” n’est pas une “home page”

Avant de vous parler de la création d’une “page marque”, définissons-la !  Dans un premier temps, ne confondez pas “page marque” et “home page”. Cette dernière présente de façon succincte l’ensemble de votre site e.commerce : vos offres et services, vos dernières actualités, vos produits… C’est une sorte de plaquette de présentation de votre marque. Quant à la “page marque”, elle n’est pas faite pour vendre vos produits directement mais pour définir la vraie raison d’être de votre entreprise. La façon de la construire dépend de l’étape dans laquelle se trouve votre marque : 

  • Avez-vous besoin de vous positionner car vous êtes une toute jeune marque ?
  • Souhaitez-vous renforcer votre “image de marque” ?
  • Voulez-vous dépoussiérer ce que l’on connaît de vous ?

Quelles que soient vos raisons, le travail ne sera pas le même… Préparer bien en amont ce que vous souhaitez raconter de votre marque car c’est ce brief qui sera à la base de votre “page marque”. A vous de jouer ! Trustt vous livre les différentes étapes pour construire votre “page marque” :

1- Comprendre à qui on s’adresse

Avant de réaliser votre page marque, il faut bien comprendre à qui vous souhaitez vous adresser, à vous de définir votre cible marketing. Cerner le parcours des utilisateur·rices, son fonctionnement et ses objectifs vous permet de répondre précisément aux attentes de ces derniers :

  • Est-ce que votre cible est jeune ? 
  • A-t-elle un intérêt pour l’écologie et les produits recyclables ? 
  • Quel est son niveau de vie ? 
  • Etc.

Une fois la cible définie, vous pourrez déterminer les éléments qui capteront son attention : la charte graphique (iconographie, éléments visuels, gamme de couleurs, etc.), la charte édito (territoire d’expression, sujet à aborder, ton, etc.) et le design de votre site e.commerce. Au-delà de l’aspect purement esthétique, il faut de la cohérence et de l’efficacité !

2- Définir précisément le “Why”

Une page marque ne se fait pas facilement car elle n’est pas une simple page de catégorie de produit. Elle aide à la conversion et à votre bonne e.réputation si vous arrivez à faire émerger précisément votre vraie raison d’être, celle qui saura fédérer l’ensemble de votre cible, soit le why (le pourquoi)…  “Par “pourquoi”, je veux dire : dans quel but ? Quelle est votre cause ? Quelle est votre croyance ? Pourquoi votre marque existe-t-elle ? » (Simon Sinek) Cette méthode de communication – le cercle d’or – permet de définir trois points essentiels : quoi (what), comment (how) et pourquoi (why). Les marques répondent aisément aux deux premières questions mais oublient souvent la troisième… Pourtant, le “why” est essentiel car il vous permet de dire à votre communauté la motivation profonde qui vous pousse à proposer vos produits. Votre problématique personnelle doit rejoindre une problématique universelle. Ainsi, vous pourrez construire une page marque cohérente, utile et lisible par le/la consommateur·rice.

taille de la communaute influenceur taux d engagement

Trustbeauty est un outil 3 en 1

Avec Trustbeauty, développez vos ventes de cosmétiques online et devenez une marque “Direct to Consumer”

3- Raconter l’origine de la marque 

Votre marque raconte souvent quelque chose… Rares sont les marques qui n’ont aucune histoire à narrer ! Et c’est souvent ce qui intéresse le/la consommateur·rice car acheter un produit est devenu aujourd’hui un vrai choix !  Avec un bon storytelling, vous allez pouvoir transformer la simple création d’une marque cosmétique en récit. Bien construit, vous enverrez un message fort, ce qui rendra votre marque inoubliable et belle. 

  • Quelle est votre mission ? 
  • Qu’est-ce qui fait que votre marque est différente des autres ? 
  • Etc.

Souvent, une marque née de l’expérience personnelle de son fondateur ou d’un manque que celui-ci a expérimenté. N’ayez pas peur de montrer l’humain qui se cache derrière le nom de votre marque, soyez authentique !  Ainsi, s’étant rendu compte que les cosmétiques bio étaient très chers, le fondateur de Marilou Bio a fondé sa marque avec pour objectif de rendre accessibles les produits bio à toutes les bourses.

4- Un découpage astucieux

Une page marque peut-être :

  • Chapitrée sur différents axes de la marque : l’histoire de la création de l’entreprise devient un sujet dans la navigation principale. Plusieurs sujets sont abordés : les valeurs, la maison, les engagements, l’expertise, les certifications quand il y en a…
calcul taux d engagement comment faire comment calculer
  • Monopage : on prend connaissance de l’histoire de la marque et de son “why” en scrollant leur page. Attention à bien trouver la bonne accroche pour que l’utilisateur·rice aille au-delà de la ligne de flottaison (réassurance, preuve sociale…).

5- Le branding

Pour qui ? Pourquoi ? Comment ? : une fois les caractéristiques et les valeurs identifiées (le Why), vous devez rendre votre marque unique et surtout reconnaissable. L’identité visuelle de votre marque, les valeurs et le ton utilisé doivent permettre de vous identifier facilement. Si vous êtes une jeune marque, présentez-vous sans pour autant aller dans le détail. Parlez de vos engagements (bio, recyclage…) et soignez votre discours car vous devez être clair sur vos engagements. Vous pourrez aussi nourrir cette page au fur et à mesure de la construction de votre identité tant que vous êtes transparent et honnête.  Mettez votre page marque aux couleurs de l’entreprise, avec les caractères graphiques (polices) clairement identifiés, votre logo et un slogan accrocheur si vous le souhaitez. La combinaison de tous ces éléments doit être réalisée avec cohérence afin de stimuler l’intérêt de vos prospects et de vous différencier des marques concurrentes ! 

6- L’interface graphique

Définir l’interface graphique, c’est projeter vos valeurs, idées et expériences avec des contenus rédigés, des images et des graphiques… Cela touche à la fois à l’esthétique et au fonctionnel : hiérarchie et équilibre des éléments, contraste, proportion, mouvement… Soignez votre image de marque et optez pour la cohérence visuelle de l’ensemble de vos pages pour que les utilisateur·rices ne soient pas perdus en surfant sur votre site. Ex : la home page doit être en écho avec la page de marque.  Aussi, ce design graphique doit être en parfaite cohérence avec les spécificités de votre cible, et doit être uniformisé sur tout votre site et sur l’ensemble de vos communications digitales et print. Pour exemples, Typologie et Oh my cream ! affiche un design assez épuré et sobre tandis que Merci Handy utilise un graphisme plus fun et girly. En effet, cette dernière marque a pour cible une population beaucoup plus jeune que celle de Typologie ou Oh my Cream ! Elle a donc opté pour un langage et des références spécifiques à cette tranche d’âge : pas de formules compliquées, référence à Netflix, couleurs très saturées, fluos et irisées… Pour trouver l’inspiration, n’hésitez pas à regarder des pages marques qui font parler d’elles.  Conseil : Restez simple. Le choix des couleurs et des images reflète la personnalité de la marque. Il est inutile de surcharger la page par des informations visuelles superflues ; ça n’aura que pour conséquence de compliquer la compréhension de votre message. “La perfection est atteinte, non pas lorsqu’il n’y a plus rien à ajouter, mais lorsqu’il n’y a plus rien à retirer” Antoine de Saint-Exupéry

snapchat taux d engagement snapchat insights

7- La conversion

L’objectif d’une belle page marque est de convertir vos prospects en client·es ! Pour ce faire, optimisez votre page marque en y intégrant 1 ou 2 call to action clairement identifiés afin d’inciter les internautes à cliquer dessus. Généralement, sur une page marque, ces derniers sont placés dans un endroit stratégique : 

  • En haut, à droite pour que les gens qui consultent rapidement votre page marque puissent le voir facilement,
  • En milieu de page sous forme de citation avec un lien hypertexte ou sous forme d’image ou de bouton.  

N’oubliez pas de tester pour choisir le CTA qui fonctionne le mieux en créant des A/B test. Dans ce cas, changez un seul paramètre à la fois : 

  • L’intitulé du bouton : “je commande”, “j’achète”…
  • Le texte, 
  • La couleur, 
  • La forme…
  • Etc. 

 

 

 

Deline Favre (Content manager)